furoshiki japonais

Furoshiki : sac japonais ou accessoire de mode ?

Le furoshiki est le couteau suisse japonais, version tissu. Cette pièce de soie ou d’autres matières a l’air anodine, mais le furoshiki est, comme beaucoup de traditions japonaises, codifié.

Sa taille, sa matière, son sens… Bref un tas de caractéristiques qu’il faut connaître pour apprivoiser l’art du furoshiki japonais !

Comment choisir un furoshiki ?  : Matières et entretien d’un furoshiki

Le coton et la soie sont les matières naturelles les plus communes. Les furoshiki actuels sont aussi fabriqués en nylon, polyester et autres fibres synthétiques.

Chacune est ses propriétés :

  • les fursohiki en coton sont simples à utiliser et résistants
  • les furoshiki en polyester ne prennent que très peu de plis et ne se froissent donc pas facilement
  • les furoshiki en soie ont un aspect soyeux et un toucher très doux, mais sont d’un entretien difficile

Le furoshiki en coton ou en polyester est idéal pour une utilisation quotidienne. A la fois facile d’entretien et solide, ils peuvent aussi bien emballer votre bento – et servir de dessous de table – ou devenir un sac d’urgence pour porter des objets plus lourds.

Le lin ou d’autres matières légères sont plutôt recommandées pour des associations réussies entre vos vêtements et votre furoshiki. En plus, le contact avec la peau des ses matières est particulièrement agréable.

La soie est la matière noble pour le furoshiki. Vous pouvez réserver votre furoshiki en soie pour les cérémonies ou autres sorties en société, ou alors, l’associer à votre garde de robe.

Autre point, le furoshiki en coton solide et de grande taille peut vous être d’un grand secours, nous le verrons plus loin.

L’entretien du furoshiki dépend essentiellement de la matière. Les nouvelles étiquettes japonaises concernant l’entretien des tissus sont désormais basées sur les standards internationaux. L’entretien est donc facilité.

Sachez que les furoshiki en soie naturelle ou artificielle doivent être nettoyés à sec, rendez-vous dans votre pressing donc. Essayez de laver les furoshiki en coton seuls car ils ont tendance à se décolorer, comme les T-Shirt. Le lavage à la main est à privilégier dans la mesure du possible.

Le rangement est important pour ne pas froisser ou déformer votre furoshiki : stockez les à plat, dans des tiroirs à l’abri de la lumière qui décolore les tissus, surtout la soie. Ne les pliez pas trop serré au risque de déformer le furoshiki. Dans le cas de la soie, la face avec les motifs devrait être à l’intérieur pour préserver ses couleurs le plus longtemps. N’oubliez pas les répulsifs à insectes pour les fibres naturelles.

Comment choisir un furoshiki ? : Taille d’un furoshiki

Les tailles de furoshiki japonais sont standards : elles commencent de chuhaba (45 cm) et vont jusqu’à nanahaba (230 cm).

La taille se choisit en fonction de l’objet à transporter ou emballer. Pour les sacs et cabas, les furoshiki nishihaba (90 cm) ou mihaba (105 cm) sont les plus indiqués. Pour emballer une bouteille de vin ou une boîte de gâteau, les tailles intermédiaires comme le nihaba (68 cm) sont parfaits.

Pour votre bento ou cantine, les furoshiki chuhaba et chief (48 cm) sont recommandés.

Si vous ne savez comment choisir le furoshiki japonais pour emballer votre objet, suivez cette règle simple : prenez un furoshiki 3 fois plus grand que l’objet à emballer. Placez l’objet au centre (il reste 1/3 de chaque côté de l’objet).

Le saviez-vous ? : Le furoshiki d’urgence et autres histoires !

Un furoshiki pour la vie

Vous devriez toujours avoir un ou deux furoshiki en toile de coton robuste de grande taille (nanahaba et moins) chez vous. En cas de sinistre ils sont particulièrement utiles :

  • Pour transporter les objets récupérés ou sauvés
  • Pour cacher aux reagards des autres ses effets personnels dans les hébergements d’urgence
  • Pour se protéger du froid pour dormir ou offrir un abris
  • Pour utiliser comme un rideau pour préserver son intimité dans les abris d’urgence
brancard civière tissu furoshiki

Des japonais s’entraînent à manier le furoshiki d’urgence

Les furoshiki peuvent en cas d’urgence servir de coussin si vous emballer des vêtements ou autres matériaux souples. Il peut emmailloter un bébé pour le garder au chaud. Dans certaines situations au Japon, les furoshiki ont même servi comme civières de fortune pour évacuer les blessés. Les furoshiki imperméable permettent de transporter de l’eau et de se protéger de la pluie.

Un furoshiki n’est pas carré … et il y a un en haut et un en bas

Non un furoshiki n’est pas un carré parfait, la hauteur est un peu supérieur à la largeur. C’est pourquoi lorsque le furoshiki est plié en triangle un coin dépasse légèrement. Ce ratio a été conservé tout au long de son histoire, en théorie pour une raison technique. Les fibres ont tendance à se déformer plus horizontalement que verticalement, d’où ce ratio pour équilibrer le furoshiki.

Le bas du furoshiki est celui où est cousu l’étiquette pour les instructions d’entretien. Les furoshiki japonais traditionnels étant cousus, vous ne trouverez les coutures que en haut et en bas.

Des furoshiki réversibles

Devant la baisse de l’utilisation du furoshiki avec l’avènement des sacs en plastique, les fabricants de cette emballage traditionnel japonais complètement réutilisable ont eu l’idée de développer différents furoshiki comme les furoshiki imperméables ou les furoshiki réversibles.  Certains s’utilisent comme bandanas ou comme foulard pour chien !

 

 

 

Posted in Accessoires, Kimono et tissu and tagged .