Entretien et Rangement du Kimono

Vous venez d’acquérir une belle pièce de tissu, sûrement vintage. Il se peut que vous devez l’entretenir afin de la garder la plus belle possible afin de pouvoir la porter. Comment laver son kimono ? Comme le garder propre ? autant de questions pour conserver longtemps son kimono japonais.

Comment entretenir son kimono ?

Au Japon l’entretien des kimonos traditionnels est réalisé par des professionnels. Nous pouvons sur contact prendre soin de votre kimono dans les cas désespérés. Il faut compter plus d’une centaine d’euros pour les lavages traditionnels dits araihari comme ici. Le principe est de désassembler le kimono puis de le laver, normalement au fil de l’eau, puis il est placé sur des planches en bois (amidonné et séché). Comptez 200 € et plus pour un furisode et 250 € et plus pour un tomesode (kimono formel de mariage ou d’enterrement).

laver kimono japonais

Pour les tissus synthétiques, le coton ou le chanvre, généralement un lavage à 30°C sur un programme doux en machine de votre kimono ou obi, placé dans une pochette à sous-vêtements, suffit.

N’oubliez que vous portez un vêtement ample avec un noeud dans le dos : il faut donc rester maître de ses mouvements à tout instant. La prévention est le meilleur entretien du kimono.

Comment ranger son kimono ?

Le pliage du kimono pour le ranger est très important pour conserver les plis, ne pas le déformer. Il en va de même pour les ceintures (obi) ou les autres pièces comme le nagajuban et le hakama.

Toutefois les grands cintres traditionnels japonais peuvent aussi faire l’affaire. Ils respectent la forme rectangulaire de l’étoffe, alors que les cintres occidentaux sont arrondis et trop courts.

rangement kimono japonais

Un kimono sur son emonkake et iko.

 

rangement kimono cintre japonais

Un cintre spécial pour kimono

Si vous comptez placer votre kimono dans une armoire, il faut :

  • veiller à ce que celle-ci soit assez spacieuse pour votre kimono.
  • plier les différentes pièces selon les règles de pliage
  • placer des petits tubes dans les obis les plus délicats (pour ne pas que les plis de rangement marquent)

Les obis et kimonos ne doivent jamais être froissés, car les plis marquent très vite. De plus, n’oubliez pas les mites : placez vos kimonos dans une étagère en paulownia (kiri 桐) et/ou avec de sachez antimites.

Pour en savoir plus sur l’entretien de votre kimono japonais, consultez l’excellent site francophone sur le kitsuke.